Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution Pacifique

Révolution Pacifique

Et si nous construisions ensemble un Monde pour le XXIème Siècle....

2.La victoire du materialisme

2.La victoire du materialisme2.La victoire du materialisme

Le 19è et la plus grande partie du 20è siècle ont vu l'affrontement de deux matérialismes : Le capitalisme né de la Révolution Industrielle, le marxisme né pour s'opposer au premier et incarné dans les révolutions bolchevique, maoïste et castriste.

Il y eût bien d'un côté des dissidents du Goulag, de l'autre des groupuscules dénonçant la Société de consommation, mais rien de réellement nouveau n' a émergé de ces mouvements ; Des voix s'élevaient aussi pour affirmer ce que l'on a attribué à André Malraux "le 21 ème siècle sera spirituel ou ne sera pas" mais la chute du mur de Berlin, l'éclatement de l'Empire Soviétique n'ont pas entraîné la fin du matérialisme.

Bien au contraire, pratiquement seule idéologie survivante, le capitalisme libéral a triomphé ; en quelques années dans les anciens pays communistes, les milliardaires ont poussé comme le chiendent, des mafias s'y sont créé et de nouvelles dynasties sont nées tandis qu'à l'Ouest dans la foulée des marionnettes façonnées par les multinationales qu'étaient R.Reagan et Miss Thatcher le néo-libéralisme s'est déchaîné, l'argent roi a tout acheté et tout corrompu en fabricant un Monde de riches exclusivement bâti pour les riches à un point que la Planète n'avait jamais connu dans son Histoire et au delà de tout sens commun !

Des fortunes accumulées en quelques années pouvant permettre à leurs titulaires de vivre 1000 ans avec un revenu de cadre moyen occidental, 3 à 4000 ans avec le Smic d'un ouvrier ou un employé européen ; des salaires de dirigeants de plusieurs millions de dollars par mois sans aucune justification autre que la présence d'actionnaires irresponsables qui se battent pour les acheter ou pour les garder !

Ainsi est né une nouvelle classe de privilégiés de plus en plus riches puisque échappant à tout contrôle, ne payant pas le centième des contributions auxquelles le commun des mortels est assujetti, pouvant dicter leurs lois aux Politiques, aux juristes, aux économistes via la finance.

Tout est acheté ou achetable : les médias, le sport, la culture, les oeuvres d'art, le littoral, les entreprises, ceux qui y travaillent et leur famille : 1% de la population mondiale détient déjà plus de 80 % de la richesse de la Planète : Qui peut prétendre objectivement justifier cette aberration ? le Mérite ? quel mérite ? celui d'avoir eu un jour une bonne idée ou pire d'avoir hérité du papa qui l'a eu ? mérite d'avoir fait un bon coup financier ? mérite d'avoir un QI des millions de fois supérieur à l'homo sapiens lambda ? Ce ne sont pas Messieurs X ou Mesdames Y milliardaires qui sont en cause ou qui seraient fautifs .C'est en fait le modèle, le système économique, philosophique, politique et social lui-meme, celui qui leur a ouvert cette voie qu'il s'agit de condamner. Ce sont les règles du jeu qu'il faut modifier, réformer, révolutionner pacifiquement...

En bons joueurs, les meilleurs sauront, n'en doutons pas, s'accommoder de règles nouvelles et s'y adapter sans compromettre pour autant, comme on voudrait le faire croire, les vertus de créativité, d'imagination, d'invention, d'esprit d'entreprise que les hommes ont en eux et qui sont parfaitement compatibles avec la vertu, la morale, le bon sens et un peu de "spiritualisme".

En effet le dernier dommage que le matérialisme a provoqué c'est la mise en perte et profit de son contraire : le spiritualisme. Or, face à l'injustice, à l'iniquité omniprésente, les tenants de la suprématie du spirituel sur le temporel se rebellent au nom des pauvres, au nom des opprimés, au nom de leur Dieu ; le terrorisme naît, pousse et prospère sur le terreau du matérialisme et de ses ravages en utilisant la vielle ficelle du "bouc émissaire", le riche, le juif, le chrétien, l'incroyant, le mauvais croyant : c'est vieux comme le Monde !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sébastien Julliand 15/03/2016 02:05

Je viens de voir l'onglet "axes de solution". J'étais trop pressé d'en arriver là...

Sébastien Julliand 14/03/2016 22:03

Comment faire, quelles mesures prendre pour révolutionner pacifiquement? On régule les marchés? on taxe les gains en bourse? On régule et on plafonne les salaires? Ou alors on oublie l'argent et on revient carrément au troc?

Pierre Julliand 15/03/2016 10:15

Le principe de ce blog est sur la base d'un constat que tout le monde peut faire, d'en déceler les principales causes de manière progressive et logique...il est capital que chacun soit à la fin du chapitre "causes" au stade de se poser les questions contenues dans ce commentaire. Cela pour que les "axes de solution", la Charte Universelle et les propositions objet de la troisième partie comme des conclusions logiques, de bon sens, incontournables si on veut vraiment laisser un Monde meilleur à nos enfants...
Juste une remarque sur l'argent, les marché, le troc. La monnaie historiquement a été créé dans un but pratique simple = remplacer le troc : pour une amphore de vin je te propose et tu accepte 10 pommes devient je t'achète ton amphore pour 10 sesterces. Le problème, c'est qu' à un certain stade de développement la monnaie est devenue un "produit" permettant d'acheter, de prêter avec intérêt, de thésauriser et de s'échanger avec d'autres monnaies, celles de peuples aux économies plus ou moins puissantes, ce qui a ouvert la possibilité de "spéculer" et cela a eu pour effet de déconnecter les monnaies ou certaines d'entre elles de la réalité économique (le dollar devient monnaie d'échange internationale en plus d'être la devise américaine.
Un des axes de solution touchera donc évidemment de répondre aux questions de ton commentaire et plus encore car notre "spéculateur" ne s'est pas borner à faire des prêts intéressants, à jouer avec le cours des monnaies il a inventé "l'action", au lieu de prêter, je mets de l'argent dans une activité humaine, dans une entreprise et cette action (contrairement à une obligation) vaut titre de propriété. Cerise sur le gâteau, je peux non seulement acheter des actions, mais en vendre, en racheter au grès des cours et tirer profit de ses échanges en me foutant éperdument des entreprises qui sont derrières tout ça...Pardon pour ce cours de finance ultra simplifié, voire simpliste mais c'est entre autre en compliquant, en sophisticant au maximum les règles du jeu financier (pour en faire une affaire d'initiés sans jeu de mot) que ces beaux messieurs nous enfument en nous faisant croire que ces "lois du marchés" là sont incontournables.....

Sébastien Julliand 15/03/2016 02:02

On est bien d'accord sur l'indécence des salaires monstres des pdg, actionnaires, footballeurs, émirs du pétrole... Sur l'injustice des inégalités. Mais comment empêcher ce système de créer et d'entretenir ces inégalités? Comment empêcher les paradis fiscaux de blanchir l'argent? Comment réformer un système mondial bien enraciner, où même les chinois communistes ont leur bourse qui pèse sur l'économie mondiale? Avec des réformes "mondiales"? On ferait dans le mondialisme (désolé pour "l'isme") alors même que l'ONU n'a jamais eu le poids pour réellement peser politiquement et où la Communauté Européenne vacille... Même dans un but aussi séduisant (le bonheur universel), difficile d'envisager une telle union des peuples... Par où commencer? Je veux dire : dénoncer les injustices, pointer du doigt les causes du malheur, appeler au rassemblement, ok mais quelles sont les propositions? Comment envisager leur application? Et par quels moyens (pacifiques)?