Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Révolution Pacifique

Révolution Pacifique

Et si nous construisions ensemble un Monde pour le XXIème Siècle....

5. Le péril écologique

5. Le péril écologique

 

Est-il utile de développer un tel sujet, alors que pas un jour ne se passe sans que soient évoqués les problèmes liés au réchauffement climatique, à la réduction du bouclier que constitue la couche d'ozone ou aux atteintes à l'environnement qui compromettent dramatiquement l'avenir de la Planète que nous lèguerons à nos enfants ?

Je me limiterai, dans le cadre de ce blog dont le but final sera de proposer des solutions nouvelles, à souligner les contradictions fréquentes que l'on peut relever dans le discours de nos dirigeants : d'un côté ils appellent de leurs voeux le retour de la croissance afin de lutter contre le chômage, d' augmenter le pouvoir d'achat ou de réduire les déficits et de l'autre ils organisent des conférences sur le climat et multiplient les professions de foi sur la préservation de l'environnement et des ressources rares ! Les termes très à la mode d' "économie solidaire" et surtout de "développement (pour ne pas dire croissance ?) durable" semblent autoriser ce grand écart et s'avèrent bien pratique pour ménager la chèvre et le choux. La vérité c'est que tout le monde scientifique raisonnable et objectif s'accorde sur un verdict sans appel : en terme de ce que les spécialistes  appellent l' "empreinte écologique", c'est à dire en gros ce qu'un individu occupe sur la planète, ce qu'il y consomme et ce qu'il prélève il faudrait 6 planètes Terre pour faire vivre l'Humanité actuelle sur un standard nord-américain et 3 planètes sur un standard européen. Cette tendance sera bien sûr aggravée si l'on prend en compte le réchauffement climatique et ses réactions en chaînes : sécheresse, déforestation, réduction des surfaces cultivables, famine, épidémies etc. On peut toujours comme certains "négationistes" de ce phénomène affirmer que ce n'est pas pour demain, que le "progrès", la science ou je ne sais quel miracle empêcheront "le pire d'être sûr", cela s'apparente malgré tout à la politique de l'autruche. On peut aussi, pour se donner bonne conscience qualifier de "naturelles" les catastrophes que le Monde affronte de plus en plus souvent, il demeure que ces menaces pour la survie même de la Planète représentent l'obstacle le plus grave au bonheur de nos enfants et petits enfants.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article